Lectures d’avril 16 de Patick Joquel

http://www.patrick-joquel.com




 

Poésie

Titre : Lame de fond
Auteur : Marlène Tissot
Editeur : La Boucherie littéraire
Année de parution : 2 016

J’ai ouvert le livre et dès le premier texte j’ai été happé. Jusqu’au bout. Sans halte. Sans pause. Connivence des vécus même si chacun demeure unique bien sûr. Surprises régulières des phrases, des images, des sentiments. Je sais déjà que je lirai et relirai ces pages, histoire de savourer des moments comme celui-ci (il faut bien en choisir un pour cette chronique, ne pas tout dévoiler mais donner envie) :

La paupière grise du ciel. Le chant des baleines de parapluie. Le dos rond des frissons sous la caresse du pull. Ce petit surplus de douceur qui aide à franchir les jours de pluie. Ici, on parle de grain. Ailleurs de folie.

Ces bonds du langage sur les ressorts de sens des mots, ces sensations. C’est vivifiant. Comme cet air du large qui vient de l’Ouest sur le dos du gulf stream et qui baigne le livre. Marlène Tissot nous emmène à Cancale, avec elle, respirer les marées, de se renouer, à la recherche non d’un passé sclérosé, antiquité de musée aux souvenirs, mais d’un passé fondateur ; d’une de ses vies. Car nous vivons plusieurs vies et parfois le besoin de les rassembler nous taraude jusqu’à, comme ici, traverser la France pour remettre sa main dans la sienne.

Un livre autour de la perte, autour du voyage, pèlerinage géographique d’un retour à une des origines mais aussi quête intérieure.

Décidément ce nouvel éditeur La Boucherie littéraire surprend à chaque fois !

http://laboucherielitteraire.eklablog.fr/


Titre : Amoroso
Auteur : Jean-Claude Touzeil
Editeur : Atelier typographique de Groutel
Année de parution : 2 015

Un livre rare : 50 exemplaires. Beauté du geste, de la typo et de l’objet. Beauté de l’inutile et de l’indispensable poésie.
Un recueil de poèmes sur, autour et pour la femme. Tous les âges, de la jeunesse à la maturité et au départ…
De l’humour, sinon ce ne serait pas du Touzeil. De l’émotion, sinon… De la bonté, sinon… Du l’air de rien le profond affleure et nous effleure, sinon…
Un livre d’explorateur !

Le site de l’explorateur: http://biloba.over-blog.com/


Titre : A fleur de poème
Auteur : Morgan Riet
Illustrations : Matt Mahlen
Editeur : Donner à Voir
Année de parution : 2 016

Le poète… S’interroge : « Qu’est-ce qui fait que je suis poète ? Que les mots m’envahissent ? Que je passe autant de temps sur le papier ? … » et toutes ces sortes de choses…

Des poèmes ici qui interpellent les mots, qui jouent avec eux, qui les suivent… Des mots qui deviennent poèmes parce que peut-être ils ne savent pas faire grand-chose d’autres que de tenter de dire le monde et de se moquer de l’absurdité de la vie.

Un homme qui a bien conscience de sa fragilité, un homme qui s’interroge et qui cherche à vivre au plus près de ce mystère que représente l’étincelle de la vie, les labyrinthes de nos vies et leurs complexités.

Complexités qu’accompagnent les traits de Matt Mahlen. Des illustrations qui poursuivent la réflexion instaurée par le poème, qui dialoguent avec lui et offrent une nouvelle dimension au livre grâce à leur rencontre.

Un beau petit carré comme sait les concevoir Donner à Voir.
http://www.donner-a-voir.net/


Titre : C’est gentil d’être passé
Auteur : Hélène Dassavray
Editeur : Le pédalo ivre
Année de parution : 2 013

Le titre donne le ton. Hélène Dassavray s’empare des mots de tous les jours, des simples, des expressions et leur donne une vibration profonde, comme un gong. Elle les charge d’humanité, d’émotion et de cette tendresse qui oscille entre espoir et désolation. Cet entre-deux, cette fissure. Quand l’amour hésite entre s’enflammer ou s’éteindre.

Les poèmes se tiennent là. Dans cette faille. Ils parlent de la perte, du désir et des leurs folies. Beaucoup de solitude, la nôtre. Celle qui nous poigne le cœur quand on se sent si seul au monde…

Être humain n’est pas toujours aussi simple qu’on voudrait le croire ; pas toujours aussi compliqué qu’on le vit.

http://www.lepedaloivre.fr


Titre : Le chuchotis des mots
Auteur : Chantal Couliou
Illustratrice : Charlotte Berghman
Editeur : Les Carnets du Dessert de Lune

http://dessert-de-lune.123website.be/
Année de parution : 2 016

Un livre promenade. Des poèmes courts. Un plein d’images au fil de la lecture. On commence la ballade à l’école (Chantal Couliou est enseignante en primaire). Des instantanés de cour, de classe, d’émotions. Un regard plein d’empathie sur les enfants, plein d’humour sur les objets de la classe, les mouettes de la cour. C’est frais, apaisant et poignant.

On continue la promenade au bord de l’océan, à l’intérieur des terres. Une Bretagne que Chantal Couliou aime et qu’elle écrit à petites touches, à petits chuchotis. Puis on passe en ville. La ville aussi est vivante, comme l’école. Ce serait trop simple de ne trouver de la poésie que dans les vastes espaces naturels, non, Chantal s’applique à la dénicher au quotidien. A fixer sur le papier ces petites palpitations qui nous ramènent à l’essentiel, à ces petites haltes dans la course, ces brèves jubilations qui aèrent le cœur et l’esprit.

Lire Chantal Couliou, c’est apprendre à vivre sans bruit, à guetter le fragile, l’éphémère. Lire Chantal Couliou à l’école, c’est permettre aux enfants de découvrir qu’il existe un autre monde que celui des écrans et tout aussi, sinon plus, magique.


Titre : Maison poésies domestiques
Auteur : Emanuel Campo
Editeur : La Boucherie littéraire
Année de parution : 2 015

Des poésies domestiques, alors il en existerait des sauvages, des qui résisteraient à l’apprivoisement, des à capturer au lasso, à piéger, flécher… Entrer dans cette maison, celle qu’habite Emanuel Campo, c’est aller de flèche en flèche : le regard suit un parcours du quotidien. Celui qu’on a tendance à traiter de banal et dont on dit « rien de neuf, tout pareil, jamais rien ne se passe ». Sauf que ce rien est déjà quelque chose. Ce rien signe une vie. Une vie qui marque (infime) la planète. Une vie qui se reproduit. Qui échange. Qui… une vie, nos vies que l’on partage.

Des poèmes au jour le jour qui jettent un regard amusé sur quelques instants, quelques moments, quelques pensées.

Histoire de vivre sérieusement sans se prendre au sérieux.
http://laboucherielittéraire.ekablog.fr


Titre : Quotidiennes pour lire
Auteur : Georges Cathalo
Editeur : La Porte
Année de parution : 2 016

Fidèle au format de ses quotidiennes, Georges Cathalo s’interroge ici sur ce qui pousse à lire, à lire et à lire encore… ce qui pousse à écrire, écrire et écrire encore… et sur ces mots mystérieux qui nous inventent, nous tiennent et nous révèlent. De petits bijoux ciselés sur ces thèmes et qui poussent à la réflexion. J’en verrai bien quelques-uns en poème affiche dans les bibliothèques ou autres lieux (et dans ce cas dans des lieux un peu incongrus pour un livre…).

Les éditions de la Porte 215 rue M.Bodhuin 02 000 Laon, tirent artisanalement à 200 ex. Un miracle, un bonheur et un indispensable. Merci à Yves Perrine.


Titre : Fragments d’alphabet
Auteur Chantal Couliou
Editeur : Encres Vives
Année de parution : 2 016

Voici un petit ensemble intéressant pour les enseignants. Proposer à lire ces petites proses et chercher à les imiter avec d’autres mots… Un jeu libre et qui permet de manier la langue.
En effet, chaque prose est consacrée à une lettre de l’alphabet et on retrouve à l’intérieur du texte un maximum de mots contenant ou commençant par cette lettre. Le tout dans un petit récit poétique fluide et joyeux.
Un exercice pas aussi facile qu’il n’en a l’air…
A vous de jouer !
Pour une commande de plusieurs exemplaires, le prix d’Encres Vives est compatible avec les budgets des classes : 6.10€.

Contact : encres vives, 2 allée des Allobroges. 3.1770 Colomiers.


Titre : Voyage autour du monde
Auteur : ouvrage collectif
Editeur : Editions Corps Puce
Année de parution : 2 016

Une anthologie contemporaine suite à un appel à écriture lancé durant l’été 2 015. Elle rassemble des poètes de tous horizons et même hors France. Ce qui est la moindre des choses pour ce voyage.
Des poèmes de grands voyages, de petits voyages (en terme de km car le voyage demeure le voyage). Un grand bol d’air et d’ouverture ; une manière de résister à la fermeture des frontières.

http://www.corps-puce.org




Roman

Titre : 16 ans et des poussières
Auteur :Mireille Disdero
Editeur : Seuil
Année de parution : 2 009

Une histoire d’amour à 16 ans. Quoi de plus banal. Celle-ci se passe dans une cité des hauteurs de Marseille, avec vue sur mer. On retrouve dans le casting une mère qui a du mal à tenir la route, sa fille qui veut s’en sortir, qui veut étudier, grandir. Son ami d’enfance et son amour partagé. Les loubards, lourds et méchants. Un père qui tient la route, lui… Une professeur qui respecte ses élèves et les pousse en avant.

Et avec tout ça on est pris par l’histoire et on ne laisse pas tomber le livre. C’est dense. Profond. Vivant. Ça vibre fort. Je m’y suis régalé.

http://www.seuil.com/livre-9782021058963.htm

©Patrick Joquel

Advertisements