Service de presse n°37

Service de presse n°37

Traversées a reçu :

Les recueils suivants :

  • Dans le jeu la vie, Guy Chaty, nouvelles, 2015, 87 pages, 15€ Editinter, collection Côté courts

Dans notre société, où l’on cherche à tout maîtriser par la gestion et la rationalité, tout semble bloqué, il n’y a plus de jeu dans les rouages des conduites humaines.

Or le jeu donne de la vie : jeu des situations, jeu du langage. L’aléa contribue à créer de l’inattendu, du vivant.

Ainsi vont vont vont ces petites historiette, farfelues ou tragiues…

Guy Chaty publie depuis 1977 poèmes, nouvelles, récits, théâtre, essais, chroniques, notes de lecture. On le trouve dans de nombreuses revues, dix-sept ouvrages, nombre d’anthologies, colloques et sites.

Il est membre de la Direction de rédaction collective de la revue Poésie/première, et des comités de lecture des revues Interventions à Haute Voix et Poésie sur Seine.

  • De l’existence de dieu(x) dans le tram 56, Gérard Adam, nouvelles, 2013, 195 pages, 18€ M.E.O., avenue Jeanne, 10 bte 5 à B-1050 Bruxelles

http://www.meo-edition.eu

contact@meo-edition.eu

Chaque trimestre, la revue Marginales propose aux écrivains de réagir par une fiction à un thème d’actualité. Gérard Adam a choisi parmi ses textes publiés dans ce cadre, ainsi que dans d’autres revues ou des ouvrages collectifs, ceux qui lui semblaient offrir à la fois une cohérence d’inspiration comme d’écriture et une diversité suffisante pour constituer un recueil conjuguant véritables nouvelles, autofictions et récits autobiographiques plus ou moins transposés.

Ex-médecin militaire, engagé à plusieurs reprises sur les terrains « humanitaires » (Opération Kolwezi, Bosinie-Herzégovine), écrivain et traducteur, Gérard Adam est l’auteur d’une quinzaine de romans, récits et recueils de nouvelles.

 

  • Débiles visés, Stephen Blanchard, poésies, 2015, 50 pages, 8€ France libris
  • Demeures de l’éveillé, Béatrice Libert, poésie, préface de Michel Lagrange, prix d’édition poétique de la Ville de Dijon 2015, 60 pages, 10€

Les Poètes de l’Amitié

  • Des mots pour dire…, Jacqueline Hotier, poésie, prix de poésie 2014 Yolaine & Stephen Blanchard, 2014, 53 pages, 10€

Les Presses littéraires, collection Florilège

  • A la source de cette poésie intimiste mais à valeur universelle, Jacqueline Hotier nous fait partager la vision de ses rêves et la saveur du bonheur puisé dans la malle aux trésors dont elle possède la clé : confiante dans le nouveau Millénaire qui verra peut-être fleurir la graine de compassion dans l’oubli des rancoeurs, elle nous invite à « croquer » avec elle les fruits de sa saison…

Yolaine et Stephen Blanchard

  • Entre-temps, André Doms ; gouaches de Roger Bertemes, 2015, 131 pages. L’herbe qui tremble, 25, rue Pradier à F-75019 Paris

edition@lherbequitremble.fr 

www.lherbequitremble.fr

« La nuit monte, sans qu’on y regarde. Pas ébloui ni prix de vertige, l’œil au liseré suit notre route : sangs, sueurs et hontes, courtes gloires, et si rares les amants qui larguent.

Je m’acquitte : dettes du ventre et du cœur. Car la tête fait long feu, et mieux vaut le désordre de vivre, ces sentiers nés de mes pas que les carrés de Lenôtre.

Je ne me trafique plus. Homme entre chien et loup, chaque jour moins sûr de plus de choses, peu à peu, je me quitte. Heureux, encore, d’avoir été. »

André Doms est né en 1932 à Bruxelles, où il poursuit des études jusqu’à la licence en philologie romane et enseigne de 1954 à 1982. Résidant à Namur, en bord de Meuse, il a fait de nombreux voyages et des séjours réguliers en Europe. Poète, auteur de nombreux recueils, il a écrit des essais et traduit ou adapté un grand nombre d’œuvres poétiques. Entre-temps est le deuxième recueil, après Sérénade, qu’il confie à L’herbe qui tremble.

 

  • Faire des mains et des pieds, récits de Marianne Kirsch et dessins de Virginie Stricanne, 2013, np, 18€

Les déjeuners sur l’herbe asbl

www.lesdejeunerssurlherbe.be

  • La liberté meurt chaque jour au bout d’une corde, Nathalie Ronvaux, mai 2012, 107 pages, 24€

Editions Phi, Villa Hadir, 51, rue Emile Mark à L-4620 Differdange

Tél. : 00352 44 44 33-1

info@editionsphi.lu

www.editionsphi.lu

La liberté meurt chaque jour au bout d’une corde se décline comme un travail de mémoire et d’interprétation se référant aux événements de la Deuxième Guerre mondiale et de la résistance civile au Luxembourg. Le recueil se compose de poèmes, affûtés et directs comme jaillissant du chargeur d’un Lüger et s’alternent avec des œuvres picturales fortes qui apparaissent textuelles par leur puissance narrative.

Le contexte historique est restitué grâce aux textes rédigés par Steve Kayser, Directeur du Centre de Documentation et de Recherche sur l’Enrôlement forcé.

Un recueil qui est un appel aux Résistances dont a soif notre époque. Car si la Liberté meurt chaque jour au bout d’une corde, elle renaît, chaque jour, au bout d’une plume.

Nathalie Ronvaux est née le 13 juin 1977 à Luxembourg.

De 2000 à 2008, elle travaille à la Chambre des Métiers et décide ensuite de se consacrer au théâtre. Elle fait de nombreux assistanats avant de se lancer en tant que metteur en scène.

En 2010, elle réalise une co-mise en scène de la pièce La Dame au violoncelle de Guy Foissy et une mise en scène de la pièce E. Wïbierg an Alaska de Jay Schiltz.

En 2011, elle présente une mise en scène de la pièce L’atelier d’écriture de David Lodge au T.O.L. à Luxembourg et coécrit avec Marc Rettel une adaptation scénique du conte Der Kleine König Dezember qu’ils co-mettent en scène pour le Kulturhaus Miersch et le Carré Rotondes.

Son autre passion est la poésie ; en 2010 elle obtient une première publication dans la revue littéraire belge Traversées et son premier manuscrit Vignes et louves reçoit le prix d’encouragement de la Fondation Servais.

La même année, elle est sélectionnée pour participer à la résidence d’auteurs du Château du Pont d’Oye et participe à la publication Sguardi e voci Giovani sull’Europa de l’Académie d’Espagne à Rome. Sa première pièce courte Echographie est présentée en décembre 2010 au Théâtre du Centaure.

En novembre 2011, elle est invitée à participer à l’anthologie Hasta la vista, Johnny ! Son premier recueil Vignes et louves est publié aux éditions Phi.

  • Méridiennes, Arnaud Delcorte, poèmes ; photographies de Brahim Metiba M.E.O., avenue Jeanne, 10 bte 5 à B-1050 Bruxelles ; 2015, 53 pages.

http://www.meo-edition.eu

contact@meo-edition.eu

Méridiennes emprunte une veine de textes courts, parfois proches du haïku, pour que l’auteur réitère son amour des lumières et des visages du Maroc.

  • Si tu étais…, Christine Van Acker Les grands lunaires, 2009, 185 pages

Si tu étais… est le carnet de bord d’un atelier d’écriture animé par Christine Van Acker dans une maison de retraite de Florenville, en Belgique. Outil pour les animateurs d’ateliers d’écriture, il est aussi un témoignage à la portée de tous sur une aventure qui a fait se rencontrer des enfants et des grands-parents autour d’un projet commun. Le carnet de bord est suivi du texte intégral de deux pièces de théâtre écrites par l’auteur sur le thème de la vieillesse en maisons de retraite. Dans ce livre, vous trouverez également un CD contenant les versions mp3 de deux émissions de radio consacrées à cet univers, ainsi que les photos et les illustrations couleur réalisées par les participants.

  • Survitudes, Stephen Blanchard, poèmes, préface de Michel Lagrange Les Presses Littéraires, collection Florilège, 2010, 102 pages, 15€.

 

  • Tout en chemin faisant…, Roland Jourdan, florilège, préface de Daniel Ancelet Editions Thierry Sajat, 2014, 117 pages, 12€

Nous avons tous une muse qu’on appelle Erato, Polymnie, égérie, inspiration, imagination. Elle est femme bien sûr, pour chacun d’entre nous et nous la visualisons dans une espèce de fonte (d’osmose) de toutes les femmes que nous avons connues : la mère, la sœur, l’épouse, l’amie… Mais il y a là une sorte de transcendance, le dépassement que nécessite l’idéalisation :

« Sans ton talent et sans ton aide

Je n’aurais rime ni chanson »,

Nous avoue Roland Jourdan. Mais le rôle de la muse ne s’arrête pas là :

… « La vie me semblerait plus laide

Sans ravissement la saison. »

C’est vrai que le poète a souvent l’impression de n’être que le porte-parole, le messager d’une voix qui est pourtant la sienne : l’AUTRE JE, selon Rimbaud.

Les revues suivantes :

  • L’Aède (n°42, avril 2015)

Centre social et culturel, Mairie à F-84110 Puyméras

http://upfpoesie.blogspace.fr

http://pagesperso-orange.fr/upfr

(Chris Bernard)

  • L’aero-page (n°109, printemps 2015) 19, allée du Mâconnais à F-21000 Dijon

aeropagblanchard@aol.com

(Stephen Blanchard)

  • Les Amis de l’Ardenne

(n°46, décembre 2014 : Cabu en Ardenne ; Dossier : « C’était comment 14 ?) ; Entretien avec Serge Joncour ; Varia ; Notes de lecture…)

10, rue André Dhôtel à F-08130 Saint-Lambert-et-Mont-de-Jeux.

Tél. :+33(0)6 09 10 91 27

mondejeux@gmail.com

(Claude Carton)

  • Le bibliothécaire

(n°2/2015, 108 pages)

B-1470 Genappe

dagneau.michel@skynet.be

(Michel Dagneau)

  • Cabaret 

(# 13, printemps 2015 : Les poupées russes, avec Anne-Lise Blanchard, Muriel Carrupt, Annie Hupé, Cécile Odartchenko, Olga Sokolow, Paul Badin, François Szabowski, Sophia Wexler).

31, rue Lamartine, F-71800 La Clayette.

revue-cabaret@laposte.net

(Alain Crozier)

  • Le carnet et les instants 

Lettres belges de langue française, bimestriel

Bd Léopold II, 44 à B-1080 Bruxelles

carnet.instants@cfwb.be

(Laurent Moosen)

  • Comme en poésie

(n°62, juin 2015, 84 pages A5

Revue trimestrielle de poésie

Carte blanche à François Geier

2149, avenue du Tour du lac à F-40150 HOSSEGOR

j.lesieur@orange.fr

http://perso.orange.fr/jean-pierre.lesieur

(Jean-Pierre LESIEUR)

  • L’écritoire de Bousserez, np, A4

(n°89, juin 2015)

L’écritoire de Bousserez rassemble des personnes aimant écrire, échanger des idées, jouer avec les mots…

Farniente

91, rue de Bousserez à B-6769 Sommethonne

irene.jacques@live.be

(Irène Jacques)

  • Les feuillets de corde

Traverse asbl

86/14, avenue Paul Deschanel à B-1030 Bruxelles

Coédition – Diffusion – Distribution : Couleur livres asbl

traverse@skynet.be

www.traverse.be

(Daniel Simon)

  • Le Gletton

(n°469, mensuel de la Gaume et d’autres collines ; 20 pages ; Le hussard de Saint-Léger ; Barnichèvre ; Le sacre du printemps aux Epioux… ; n°47 ; Le cidre Munaut ; 14-18 : histoire du soldat françois Menestret ; le patrimoine d’Arlon…)

28, rue Saint-Martin à B-Villers-sur-Semois ;

micheldemoulin@yahoo.fr

(Michel Demoulin)

  • Interventions à HauteVoix

(n°54, 1er trimestre 2015 ; La lampe / Le chemin ; Les textes :Akaq ; Danielle Allain Guesdon ; Laurent Bayssière ; Jean-Louis Bernard ; Louis Bertholom ; Eliane Biedermann ; Anne Bouchara ; Ferruccio Brugnaro ; Henri Cachau et tant d’autres… ; Les illustrations : Eliane Biedermann ; Eric Chassefière ; Jean-François Cochelin ; Béatrice Gaudy…)

MJC de la Vallée, 47, rue de la Bataille de Stalingrad à F-92370 Chaville

direction@mjcdelavallee.fr

http://www.mjcdelavallee.fr

  • Libelle

(n°267, mai 2015, 6 pages A5 – Mensuel de poésie

14, rue du Retrait à F-75020 PARIS

pradesmi@wanadoo.fr

http://www.myspace.com/michelprades

(Michel PRADES)

  • Poésie sur Seine 

(n°88, avril 2015, revue d’actualité poétique ; 135 pages ; L’île Salah Stétié, présentée par Béatrice Bonhomme ; Issy, on aime la poésie, par Dorothée Huron ; Hommage à Maurice Couquiaud ; Poètes à l’honneur : Jean-Louis Bernard, Guy Chaty, Gérard Cléry, Roger Gonnet, Jean Joubert ; Littérature au long « court », par Jean-Paul Giraux ; L’actualité poétique par les livres ; Le monde des revues poétiques…).

13, Place Charles de Gaulle à F-92210 Saint-Cloud.

www.poesie-sur-seine.com

(Pascal Dupuy)

  • Résonance générale, Cahiers pour la critique

L’Atelier du Grand Tétras, Au-dessus du village à F-25210 Mont de Laval

www.latelierdugrandtetras.fr

serge.martin@unicaen.fr

latelierdugrandtetras@gmail.com

(Daniel Leroux)

  • Rose des temps

Revue de l’association Parole & Poésie ; prix de la presse poétique 2012 de la Société des Poètes Français

(sixième année, n°21, printemps 2015 : Yvette Llères-Bonnaric ; Luc Bérimont ; Colette Laurent ; Jean-François Blavin ; Korinna ; Michelle Caussat ; Yves Letourneur ; Nicolas Saeys ; Olivier Millot ; Jean Dif ; Louis Savary ; Léna Le Flao ; Oliver Swan ; Bernard Poullain ; Raymond Rillot ; Pantxo Arretz ; Aumane Placide ; Marie Tissier ; Patrick Picornot)

12, rue Théophraste-Renaudot à F-75015 Paris

parole.et.poesie@gmail.com

(Patrick Picornot)

  • Septentrion, Arts, Lettres et Culture de Flandre et des Pays-Bas, 

(44ème année, n°1, mars 2015 : Moderne plutôt qu’à la mode/Luc Devoldere ; Balayer les stéréotypes : Mons, capitale européenne de la culture/Dirk Vaan Assche ; Des volailles dans l’art – Pour un monde meilleur : Koen Vanmechelen/Martine Cuyt ; Droséra et cirse des champs : la poésie de H.H. ter Balkt/Piet Gerbrandy ; Poèmes « gedichten »/H.H. ter Balkt (poèmes traduits du néerlandais par Kim Andringa) ; Entre piété et polémique : la perception de la Shoah en Belgique/Ludo Albicht ; Trois questions qui subsistent : les Pays-Bas et la Shoaj/Maarten Asscher ; Westerbork/Philip Mechanicus (Extrait traduit du néerlandais par Daniel Cunin) ; Le dernier cru : poèmes choisis par Jozef Deleu ; La vie après Rotterdam : l’architecture néerlandaise se dépêtre de la crise/Jaap Huisman ; Woesten/Kris Van Steenberge… et beaucoup d’autres articles et chroniques)

Murissonstraat 260 à F-8930 Rekkem.

+32 (0) 56 41 12 01

www.onserfdeel.be

www.onserfdeel.nl

http://septentrionblog.onserfdeel.be

(Luc Devoldere)

Advertisements