TRACTION-BRABANT – Numéro 50

 

TRACTION-BRABANT – Numéro 50

Ce numéro rend hommage à l’œuvre du poète et revuiste Pascal Ulrich qui a mis fin ses jours en 2009, à quarante-cinq ans. « J’aimerais lire plus souvent des poèmes comme les siens ! » s’exclame dans son éditorial Patrice Maltaverne, poète et directeur de Traction-brabant. Quelques pages sont donc réservées aux dessins – poèmes de Pascal Ulrich qui s’épanouissent aussi tout au long de ce numéro. S’y ajoutent, avec la complicité de Robert Roman et de Jacques Lucchesi, la reproduction d’une des peintures de Pascal Ulrich sur une carte en quadrichromie, ainsi qu’un petit carnet de poèmes et de dessins de Pascal Ulrich : « L’éclairage viendra de la nuit ». Il est à préciser qu’un recueil de peintures et dessins « Sans-Titre – Hommage à Pascal Ulrich – 1964-2009 » a été publié en 2010 par Vincent Courtois aux éditions du 6 rue Gryphe – 69007 LYON – France.

Ce numéro 50 de Traction-brabant accueille aussi de nombreux autres poètes. Parmi eux se remarquent particulièrement Marc Bernelas qui, après s’être absenté quelques années des revues poétiques, y fait un retour très apprécié, ainsi que Sylvain Guillaumet aux proses poétiques tout en subtilité et en surprises, Louis Dubost aux proses poétiques également très inattendues, Samuel Dudouit et ses « Entretiens nocturnes », Michèle Caussat et sa « Passerelle, Patrice Maltaverne et sa rubrique « à ma pomme (y a pas de raison, comme les autres »), et le toujours puissamment inspiré Eric Chassefière. Méritent aussi d’être cités Jean Gédéon, Alexis Denuy, Tom Sam, Denis Parmain, Walter Ruhlmann, dont le texte en anglais est accompagné de sa traduction en français, Jacques Cauda et sa dérangeante « peinture », Philippe Vallet, Virginie Guidal, Kelig Nicolas

Parmi beaucoup de textes âpres ou incisifs, la « Forêt de Fontainebleau » de Karim Cornali ouvre un chemin de bonheur.

Jeux de mots et inspiration érotique ferment ce numéro remarquable.

S’il est des textes qui parfois, quoique bons, tendent un peu à endormir, ceux réunis dans le numéro 50 de Traction-brabant sont au contraire de ceux qui fécondent l’esprit et le stimulent.

Signés par Patrice Vigues, Pierre Vella, Alain Lacouchie, Jean-Louis Millet, Michèle Caussat, Denis Parmain, Mathilde Lartige et Jean-Marc Couvé, les dessins déploient leurs propres émotions et qualités au fil des pages.

TRACTION-BRABANT – 10 Euros les 5 numéros de 56 pages de format A5.

Contact : p.maltaverne@orange.fr

Diffusion électronique, blogs de « Traction-brabant », des chroniques poétiques de Patrice Maltaverne (Poésiechroniquetamalle) et des micro-éditions Le Citron Gare :

http://traction-brabant.blogspot.fr/

http://lecitrongareeditions.blogspot.fr/

http://poesiechroniquetamalle.centerblog.net/

 

©Béatrice GAUDY

Publicités