Décharge, Revue poèsie

La revue Décharge

DECHARGE

C’est en 2011, avec un hors-série hors-normes de 128 pages que Décharge a marqué le passage des 30 ans et du 150ème numéro. Animée par un triumvirat composé d’Alain Kewès, de Claude Vercey et du maître d’œuvre, Jacques Morin, la revue est passée par plusieurs paliers, de la période ronéo à la célèbre couverture kraft, à la période où elle fut épaulée par les éditions du Dé Bleu, enfin à la période actuelle de complète autonomie.

Avec des livraisons qui touchent désormais aux 150 pages, la revue propose un large éventail de lectures. Le dosage s’équilibre entre les dossiers consacrés à un poète, les voix nouvelles (Le choix de Décharge), les chroniques régulières d’une poignée de critiques, et enfin le Diaphragme (familièrement : les Dias) dans lequel Morin détaille ses bonheurs de lecture. Il est inutile de vouloir citer ici des noms de poètes publiés (ils sont plus de 1200 !) ou d’évoquer des dossiers qui ont fait date. De plus, illustrations et photos viennent aérer cet ensemble copieux. Disons pour conclure que cette publication tire au mieux parti de la longue expérience des revuistes qui le dirigent.

En complément à la « revue-papier », Décharge propose un site dense et varié (www.dechargelarevue.com ) dans lequel on peut effectuer de belles découvertes en empruntant par exemple les Itinéraires de délestage (les I.D) de Claude Vercey, ou bien en lisant des chroniques complémentaires à ce que l’on aura pu découvrir dans les 4 numéros annuels.

Chaque numéro ne coûte que 6 euros, et 22 euros, à l’ordre des Palefreniers du rêve, l’abonnement annuel aux 4 livraisons. Un abonnement spécial couplant la revue et les 4 plaquettes de la collection Polder est aussi possible pour la somme de 42 euros. Abonnements et courrier : Jacques Morin, 4 rue de la Boucherie, 89240 Egleny

©Georges Cathalo & Jean-Pierre Bonnange

Publicités