Armel Job

Loin des mosquées, Armel JOB, roman, Robert Laffont, parution le 13 février 2012, 274p. Les aficionados d’Armel Job retrouveront dans Loin des mosquées cette envie de lire ses romans d’une seule traite tant ils nous parlent.
« La réussite des romans de Job tient aussi… à l’invention d’intrigues subtiles, dont le déroulement, entre épisodes captivants et rebondissements inattendus, tient constamment le lecteur en haleine »*.
René, Evren, Derya et Yasemin, quatre personnages-narrateurs en quête d’identité sont ballottés malgré eux dans le tourment des événements qu’ils subissent, narrateurs et acteurs de cette histoire incroyable, insoutenable par moments, drôle à d’autres, mais qui nous ramène à la dure réalité.
La femme musulmane est souvent esclave de traditions surannées, qui portent atteinte à sa liberté et à sa dignité.
Turc, Evren est « godiche » : il a « les mains en savon », ce qui ne l’empêche pas de faire de brillantes études à Cologne. Il faut savoir que chez les Turcs entre autres, les mariages arrangés au sein d’une même famille sont monnaie courante. A peine Evren aperçoit-il sa cousine Derya dans son plus simple appareil qu’il s’éprend d’elle et la demande en mariage ; cette dernière refuse tout net. Pour la famille du jeune homme, l’affront est sérieux et il faut vite trouver une échappatoire avant d’être la risée de tous. Sa maman se rend donc en Turquie ; elle revient avec l’accord de l’entourage de Yasemin, une autre cousine : celle-ci sera l’épouse d’Evren.
Que va-t-il se passer quand on apprend que Derya, poussée par les siens – une lettre compromettante entre Evren et Derya va servir de déclencheur – doit revenir sur sa décision ? quand Evren et Yasemin, fiancés, la famille du futur mari refuse la volte-face des parents de Derya ? Et René, le croque-mort, que vient-il faire dans cette galère qui a l’allure d’un thriller, tant le suspense est haletant et tant il nous faut retenir notre souffle jusqu’au dernier mot.
La réalité dépasse parfois la fiction, quand on sait que les thèmes abordés dans Loin des mosquées (les mariages arrangés, l’honneur à tout prix, l’avilissement de la femme-esclave, l’intégrisme radical…) sont bien malheureusement d’actualité.
Pour mémoire, récemment en Belgique, un frère – probablement commandité par les siens – a assassiné sa propre sœur parce qu’elle n’avait tout simplement pas respecté la tradition.
N’hésitez pas à lire ou à relire tout Armel Job ! Jamais vous ne serez déçus !

*Michel BAAR, in revue Traversées n°45, dans le dossier consacré à Armel Job.

Patrice BRENO, Virton, le 8 février 2012

Publicités